QU'EST-CE QUE WOMBAT ?

Le Test de la conscience de la situation et de la tolérance au stress WOMBAT présente aux candidat(e)s des situations et évalue les réactions face à ces situations. Il s'agit d'une méthode moderne d'évaluation psychologique pour sélectionner les opérateurs de systèmes complexes tels que les pilotes de l'air, contrôleurs aériens, opérateurs de navires et de trains, anesthésistes, infirmières, répartiteurs 9-1-1, contrôleurs de centrales nucléaires, en fait, toutes les personnes appelées à gérer concurremment une multitude de stimuli et de réponses. En Suisse, au sein du consortium Helvetic Aiways, WOMBAT est parfois appelé HUPEX. Le concept de connaissance de la situation (en anglais, Situational Awareness) fut introduit dans la communauté aéronautique vers la fin des années 70 par le psychologue américain Stanley N. Roscoe, Ph.D. de l'University of Illinois Aviation Research Laboratory, bien qu'à l'époque, le concept portait le nom d'attention résiduelle. Les recherches du Dr. Roscoe, de ses étudiants et de ses collègues ont mené au développement de WOMBAT.

Pour certains, WOMBAT peut ressembler à un jeux vidéo mais il est cependant beaucoup plus complexe qu'un jeu. Il s'agit plutôt d'un outil informatique puissant et aculturel pour mesurer la connaissance de la situation dans un état de lourd stress opérationnel. Une recherche conduite par le psychologue Néo-Zélandais David O'Hare, Ph.D. de l'University of Otago, et publiée en décembre 1997 dans le journal Human Factors founit des indications tangibles que "le test WOMBAT mesure en effet une habileté individuelle d'acquisition et de maintien de la connaissance de la situation et que cette habileté ce retrouve abondamment chez les pilotes d'élite." Les individus qui accumulent de forts pointages au test WOMBAT sont connus pour être performants à l'exécution de tâches complexes. De plus en plus de compagnies d'assurance l'ont compris et requièrent une évaluation sur WOMBAT avant d'accepter un opérateur à risque.

L'inverse est également vrai. Les personnes qui démontrent un niveau de connaissance de la situation trop faible augmentent le risque de coûts accrus de formation, de taux d'attrition plus élevé, d'échecs au travail et d'accidents. Aux quatre coins du monde, des administrateurs savent que le meilleur moyen de dépasser les budgets de formation est de laisser monter le taux d'attrition, alors que la garantie d'honorer les contraintes budgétaires de formation est d'investir deux heures pour départager efficacement, à l'avance, les élites des sous-performants.

Le test WOMBAT ne requiert aucune connaissance préalable de l'ordinateur. Des recherches à l'université George Mason près de Washington DC, et à l'Univesity of Otago en Nouvelle Zélande, ont démontré que l'expérience antérieure à l'ordinateur et la pratique de jeux vidéo n'ont qu'une faible influence éphémère sur la marque obtenue au test WOMBAT. A la deuxième moitié du test WOMBAT, l'avance des candidats compétents à l'ordinateur disparait complètement. Enfin, aucune recherche jusqu'à présent n'a pu attribuer de préjugé lié à la race ou au sexe des candidats.

Le test WOMBAT est d'une grande simplicité. Le candidat est assis devant un ordinateur installé sur une table de travail. Il communique avec l'ordinateur au moyen d'une console (voir l'illustration ci-contre, à gauche). Cette console comporte deux manettes de commande (joysticks) ainsi qu'un clavier numérique. Le candidat doit d'abord passer par une période d'instructions pendant laquelle il apprend, étape par étape, toutes les composantes du test. Chaque étape du test est expliquée à l'écran puis pratiquée à loisir par le candidat avant de passer à l'étape suivante. Lorsque les règles ont été comprises et que le candidat a atteint une performance quasi asymptotique pour toutes les étapes, le test débute et dure normalement 90 minutes. Cette durée est contrôlée par l'administrateur au moyen de paramètres informatiques et peut être raccourcie au besoin.

Les résultats sont enregistrés sur le disque rigide de l'ordinateur et ne requièrent aucune connaissance particulière aux fins d'analyse. Seule la marque finale est normalement considérée pour comparer les candidats. Plus élevée est cette marque, plus les candidat sont aptes à maintenir un niveau supérieur de connaissance de la situation dans un état de lourd stress opérationnel. Pour une analyse plus poussée de la performance des candidats, et surtout pour favoriser la recherche dans le domaine, une gamme complète de données sont enregistrées par l'ordinateur à intervalles de 10 minutes (programmables à volonté) et peuvent être imprimées au besoin.

Partout dans le monde, les utilisateurs du test WOMBAT rapportent unanimement un rendement de 100% sur l'investissement après quelques semaines seulement d'utilisation. Ce rendement exceptionnel est fondé sur la baisse marquée de l'attrition parmi les candidats ainsi sélectionnés, ce qu'aucun test du genre n'avait pu démontrer jusqu'à présent. Les administrateurs modernes comprennent l'importance d'un insvestissement de la sorte et ne perçoivent plus l'utilisation de tests prédictifs de sélection comme une dépense inutile de plus. Ils sont maintenant en mesure d'apprécier les coûts réels à court et à long terme sur la réputation de l'entreprise imputables à une piètre sélection. Ces coûts dépasseront toujours plusieurs fois les coûts d'acquisition d'un WOMBAT.

WOMBAT-CS est été conçu pour les opérateurs de systèmes complexes (en anglais Complex Systems  ou CS) qui sont directement impliqués dans l'action, comme par exemple les pilotes, les conducteurs, les opérateurs, les astronautes, les paramédics, les anesthésistes ou les policiers. DuoWOMBAT-CS requiert la participation simultanée de deux candidats en équipe. DuoWOMBAT est offert aux laboratoires de recherche en travail d'équipe.